Accueil

L’association FFMM  c’est quoi ?

En   Juillet  2006, des enfants issus de familles nécessiteuses ont réussi au CEPE mais n’ont pas pu entrer au CEG faute de place. Les parents ont eu alors la volonté de se réunir et créer une association afin que leurs enfants puissent continuer leurs études et ne pas grossir ainsi le nombre d’enfants de rue, les frais de scolarité des écoles privées n’étant pas à leur portée.Les objectifs de l’association  F F M M ?

Elle s’est fixée comme objectif principal l’éducation de leurs enfants  en maintenant l’esprit d’entraide entre Malgaches  afin qu’ils deviennent des citoyens instruits, responsables et participent ainsi  au développement de Madagascar.

Comment atteindre ces objectifs ?

  • Elle a créé le Collège Privé F F M M
  • Le centre social du Fokontany d’Ambohimitsinjo a  accueilli, en septembre 2006,  les 120 premiers élèves  du collège répartis en 3 classes de 6ème. Des parents d’élèves ont participé à la fabrication  des table-bancs et tableaux noirs… 3 professeurs et 1 secretaire bénévoles ont fait fonctionner le collège au début et le frais de scolarité  était de 2000 ariary  (0, 70 Euros).
  • En 2008, l’EKAR d’ Antsahamasina( Eglise catholique romaine) nous a donné aussi son centre social moyennant une participation locative pour une durée de 5ans, ce qui nous a permis d’assurer l’enseignement de ces enfants jusqu’en classe de 3ème.
  • Cette année 2013, l’effectif est de 530 élèves avec 16 enseignants,  4 agents administratifs, 1 directeur nominal et 1 responsable pédagogique. Avec le coût de la vie,  les frais de scolarité sont  montés à 7000 ariary lesquels constituent les seules ressources qui font fonctionner le Collège.
  • Le Consulat de Monaco à Madagascar a apporté son aide  pour équiper le collège en table-bancs, bureaux de maîtres, tableaux noirs… et, pour  solutionner en partie la malnutrition des élèves qui viennent souvent le ventre vide à l’école.
  • A part les cours théoriques et pratiques dispensés à l’école, les élèves participent aux diverses manifestations instructives telle que  la journée mondiale de sensibilisation sur la protection de l’environnement, le changement climatique, l’énergie renouvelable, les métiers verts.
  • Les élèves  de la classe de 3ème ont participé  également aux classes vertes dans divers sites afin de voir   et vivre les réalités environnementales. Ils participent aussi aux journées des écoles consacrées à des activités sportives  ou  à des séances de débats sur divers thèmes éducatifs tel le civisme,…

Tout ceci est fait avec le minimum de moyens et le maximum d’efforts.

Les résultats ?

  • La première promotion du BEPC a atteint 45% de réussite. Mais par la suite, avec un effectif d’élèves très élevé, donc un suivi difficile,  le résultat a fortement baissé et tourne autour de 17%.
  • Parmi les  meilleurs élèves actuels du Lycée public d’Ambohimanarina en classe terminale, certains  sont issus de la première promotion des élèves du collège FFMM. En outre,  on constate la ferme volonté d’étudier chez la majorité des élèves, malgré les  faibles revenus de leurs  parents

Les problèmes rencontrés ?

  • Difficulté de suivi des élèves et du personnel car les enseignements se passent dans 2 endroits différents.
  • Sureffectif des élèves du en partie   au frais de scolarité très bas par rapport à celui pratiqué dans les autres  écoles privées.
  • Insuffisance de salle de classe entraînant des  horaires confinées pour les classes de 6ème et 5ème
  • Conditions de vie difficile des élèves: malnutrition, travail avant d’aller à l’école, manque de suivi des parents à la maison.
  • Faibles moyens financiers  du collège: ( seuls 40% des parents paient régulièrement les écolages  qui sont les seules ressources financières du collège).
  • Charges locatives et frais de fonctionnement élevés

Le projet de l’association F F M M

  • Avec l’expiration du contrat de location conclu avec l’EKAR Antsahamasina,  l’association FFMM  a pris la décision de chercher un terrain pour y construire sa propre école.
  • La Commune urbaine d’Antananarivo par l’intermédiaire du Fokontany d’Amboavahy a donné un terrain de 3000m2 dont 1000m2 pour la construction de l’école qui comprend 10 salles de classe de 6mx4,6m lesquelles permettraient d’accueillir 530 élèves avec des conditions de travail plus performantes et partant des résultats scolaires meilleurs et à moindre coût.

 

Merci pour votre soutien

Laisser un commentaire